mardi 21 avril 2009






Je voudrais tant un jour « être ce nous deux »
Entendre tes émotions sur le timbre de ta voix...
Palper ton amour du bout de mes doigts...
Regarder émerveillé ton beau visage ...
Te susurrer un je t’aime au creux de ton oreille

Je voudrais tant un jour « être ce nous deux »
Écouter le tempo de ton cœur qui bat pour moi
Toucher tes rêves et faire partie de toi
Au coucher du soleil te prendre dans mes bras
Te susurrer un je t’aime sur la toile de nos ébats

Je voudrais tant, mais je sais
Que ce ne sera jamais le cas
Je sais aussi, que je ne ferai jamais partie
De ta vie, ni même de tes nuits,
Je sais, je sais ne t’inquiète pas
Un jour tout ira, tout ira pour moi
Malgré moi, malgré moi

Je t’aime comme on aime son bébé
A trop vouloir te protéger
A trop vouloir être présent
Je t’ai poussé vers d’autres bras
Vers d’autres horizons, vers d’autres passions…
Malgré moi, malgré moi

Je voudrais tant un jour « être ce nous deux »
Entendre tes émotions sur le timbre de ta voix...
Palper ton amour du bout de mes doigts...
Regarder émerveillé ton beau visage ...
Te susurrer un je t’aime au creux de ton oreille

Je voudrais tant un jour « être ce nous deux »
Écouter le tempo de ton cœur qui bat pour moi
Toucher tes rêves et faire partie de toi
Au coucher du soleil te prendre dans mes bras
Te susurrer un je t’aime sur la toile de nos ébats...

Mais je sais que jamais ce ne sera le cas...

Mouna Toujani

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Qui esl l'artiste de texte si beau...?

L'emmerdeuse a dit…

C'est moi...
Merci...